Le Signal Nigeria: Les actes de piraterie maritime ont baissé de 77%, durant les 9 deniers mois

Transport ferroviaire

Deux consortiums en lice pour le projet de connexion Burkina-Ghana

Publié le: mar. 12/10/2021, 13:29

Trois candidats étaient en lice pour la réalisation du vaste projet d’interconnexion ferroviaire entre le Ghana et le Burkina Faso. Il n’en reste finalement que deux: le consortium mené par la société américaine African Global Developpement

La liaison ferroviaire va compter 55 gares, dont 10 au Burkina Faso. Ph. d'archives

Trois candidats étaient en lice pour la réalisation du vaste projet d’interconnexion ferroviaire entre le Ghana et le Burkina Faso.  Il n’en reste finalement que deux: le consortium mené par la société américaine African Global Developpement d’une part et Frontline Consortium, d’autre part, rapporte le ministre ghanéen du Développement des chemins de fer, John Peter Amewu.


China Railway n°10, le troisième consortium qui figurait sur la short list, s’est désisté au moment de l’appel d’offres final ouvert le 22 avril 2021. Le marché sera adjugé avant cette fin d’année 2021 au partenaire privé chargé de construire et d’exploiter la liaison ferroviaire. Le chantier pourra démarrer au premier trimestre 2022 conformément au programme initial.


John Peter Amewu, affirme « qu'après l'ouverture de la session d'appel d'offres, une équipe technique des deux pays examinera les propositions techniques en vue de la sélection d'un partenaire pour la construction du projet ».


L’infrastructure sera un linéaire total de près de 1 100 km dont 320 km sur la section Burkinabé reliant Ouagadougou et la cité portuaire de Tema. Elle sera construite suivant l’écartement normal de 1 435 mm permettant la circulation de trains de passagers et de marchandises.


Conçu en 2017 et très attendu pour renforcer les échanges entre les deux pays d’Afrique de l’Ouest, le projet générera un fret de 7 à 17 millions de tonnes par an et bonifiera l’exploitation du manganèse et du phosphate au Burkina Faso et celle du fer au Ghana. Les travaux de construction représentent une opportunité de 30 000 emplois directs et indirects.


Célestin KOUADIO


image-pub
acturoute youtube
Akinwumi Adesina : « Nous avons déjà connecté 55 millions de personnes aux transports améliorés »

Dans cet entretien réalisé en novembre 2019, le président de la BAD fait le point des efforts faits ces dernières années dans le secteur des transports en vue d’améliorer par la même occasion la qualité de vie des populations africaines. « Ces quatre dernières années, nous avons connecté 55 millions de personnes aux transports améliorés », dit-il.

image-pub